Mobilité Montréal : les partenaires se concertent sur les chantiers majeurs de la rentrée

À l’approche de la rentrée, les partenaires de Mobilité Montréal ont présenté les différents secteurs sensibles où se dérouleront les principales entraves de la région métropolitaine à l’automne 2018.

Peu de nouveaux chantiers démarreront cet automne. Ainsi, comme c’est le cas depuis quelques années maintenant, le secteur Turcot – Champlain – Bonaventure demeure névralgique. En effet, les travaux du nouveau pont Champlain, dont la mise en service est prévue à la fin de l’année, se poursuivent intensivement, de même que ceux de l’échangeur Turcot, où des entraves dans l’axe de l’autoroute 15 sont à prévoir cette saison. Les travaux de Turcot feront l’objet d’une présentation détaillée au cours des prochaines semaines. Dans ce secteur viennent s’ajouter les travaux du Réseau express métropolitain (REM), notamment sur l’autoroute 10.

Relativement au REM, au cours de l’automne sont également prévues des opérations de démantèlement d’un pont ferroviaire au-dessus de l’autoroute 40 à la hauteur du boulevard Henri-Bourassa Ouest, tandis que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports poursuit ses travaux à l’échangeur des autoroutes 13 et 40.

Dans l’est de l’île, la Ville de Montréal dénote plusieurs chantiers, dont le nouveau chantier du boulevard Lacordaire à la hauteur de la rue Jean-Talon. Quant au Ministère, il fera des interventions sur et sous la structure du boulevard des Galeries d’Anjou située au-dessus de l’autoroute 40.

Chacun fait partie de la solution

La rentrée est toujours une période intense sur le réseau autoroutier, le réseau municipal et dans le transport collectif. La proximité des chantiers et leur ampleur nécessitent une coordination serrée de tous les instants par les partenaires, qui ne fera pas exception cette année. Les usagers de la route sont invités à planifier leurs déplacements, à utiliser le transport collectif et à éviter le voiturage en solo.

Rappelons que Mobilité Montréal a annoncé tout récemment un investissement de 45,6 millions de dollars pour des mesures tarifaires et d’atténuation en transport collectif pour 2018-2019. Le gouvernement du Québec financera également des mesures de réduction tarifaire pour les usagers du train de banlieue de la ligne Deux-Montagnes touchés par les travaux du REM.

Pour en savoir plus sur Mobilité Montréal et ses partenaires, visitez le site quebec511.info.

 

SOURCE Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports

Facebooktwitter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *